Spécialiste de la distribution d'Energie liquide domestique, de carburants, de granulés de bois et de lubrifiants.

Contactez-nous

Contact

 

 

-A +A

Suivez quotidiennement la tendance du marché

MARCHE BAISSIER CE MATIN :
Le cours dollar fixing du 19/02 est de 1.1294 (1.1328)
Ce matin un dollar autour de 1.1336
 

Evolution marché du 19/02/2019

Evolution en €/m3 FOD   GO 
Zone Nord-4.1+1.4
Zone Ouest-3.3-3.3
Zone Sud-3.9-3.3


Le marché de Londres ce matin devrait être baissier : -1.90€

Nos évolutions de prix estimés devraient être :
entre -2€ et -3€ sur derniers prix de base de la Zone Nord
entre -3€ et -4€ sur derniers prix de base zone Ouest, Sud


QUE SE PASSE-T-IL DANS LE MONDE ?
Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les
inquiétudes persistantes sur l'état de l'économie mondiale.

Les cours ont progressé depuis la semaine dernière en raison de réductions de production de certains grands producteurs d'or noir, mais aussi du fait du recul du dollar qui rend le baril, libellé en billet vert, plus attractif
pour les investisseurs munis d'autres devises.

L'Arabie saoudite s'est engagée à réduire sa production à 9,8 millions de barils par jour en mars et la production continue de reculer en Libye, en Iran et au Venezuela, ce qui fait que le marché est sous-approvisionné.

Après avoir atteint en octobre leur plus haut niveau en quatre ans, les cours ont perdu environ 40% en décembre avant de remonter cette année.

Depuis janvier, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires, dont la Russie, doivent appliquer des limitations de production plus strictes, comme ils l'avaient promis début décembre pour redresser les cours.

Les prix ont aussi été soutenus par l'optimisme du marché concernant un succès des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et les nouvelles sanctions contre le Venezuela à l'initiative de Washington.

Les marchés sont cependant dans l'attente de la conclusion des tractations sino-américaines avant la date butoir du 1er mars.

 










Top